Une soirée avec Pacino au Théâtre de Paris… Un moment exceptionnel avec une légende…

Au Théâtre de Paris, c’était cette semaine !
Assis, debout, passant du rire aux larmes, revenant sur sa vie, sa carrière, ses échecs, sa passion pour le théâtre, les mots, Shakespeare, Tchekhov… «Je n’ aime pas jouer, je n’ai jamais aimé ça !», confie-t-il. On rit et on fait semblant de le croire. Quand il nous parle de sa mère et de son enfance, lui, petit garçon élevé par trois femmes, sa grand mère, sa tante et sa mère. On est avec lui dans la cuisine quand celle-ci lui donne à manger des pots de bébé. On passe avec lui, mort d’angoisse, sa première audition et, après avoir expliqué pourquoi au départ on ne voulait pas de lui pour jouer «Le Parrain», on reste avec lui debout les bras ballants, sans trop savoir quoi faire, à regarder Francis Ford Coppola à une table en train de se bâfrer et qui ne lui propose même pas de s’asseoir.
Sa réplique «Harrison Ford me doit sa carrière !» secoue la salle d’un torrent de rire. Il avoue avoir refusé «Star Wars» à George Lucas car il ne comprenait pas le scénario et dit ne l’avoir toujours pas compris au grand dam de ses enfants.
Grand merci «Monsieur Pacino» de votre visite à Paris !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>